Service d’information, de documentation et de formation sur l’asile
 
A PROPOS D’ESPOIR D’ASILE DOSSIERS THÉMATIQUES Le parcours géographique du demandeur d'asile
ABC DU DROIT D'ASILE ASILE EN LIENS APPEL À TÉMOINS
ASILE EN LIVRES

Un demandeur d'asile se disant persécuté en raison de son homosexualité dans son pays d'origine ne peut pas être soumis à une expertise psychologique dans un pays de l'UE pour déterminer son orientation sexuelle, a tranché jeudi la Cour de justice de l'UE.

"Le recours à une expertise psychologique pour déterminer l'orientation sexuelle du demandeur constitue une ingérence dans le droit de cette personne au respect de sa vie privée", a notamment justifié dans un communiqué la juridiction établie à Luxembourg.

La CJUE était saisie par la justice administrative hongroise du cas d'un ressortissant nigérian ayant introduit une demande d'asile en Hongrie en avril 2015. LIre la suite.

Commenter cet article
sur le forum
ASILE FORUM
flux rss
Abonnez-vous au flux RSS et suivez l'actualité d'Espoir d'asile
ASILE EN 10 QUESTIONS
AUTO-FORMATION